Qui assure la charge de la réparation d’une fuite d’eau ?

Vous subissez une fuite d’eau et vous vous demandez si les frais de réparation sont à votre charge ou à celle du propriétaire de votre maison ? Sachez que la réponse dépend des circonstances du dégât.

En général, une fuite d’eau nécessite l’intervention immédiate d’un plombier pour la localiser et réparer la canalisation défectueuse. On pense souvent que les frais de l’intervention sont à la charge du locataire. Cependant, selon l’endroit où se situe la fuite et les dommages causés par celle-ci,  c’est au propriétaire de payer les frais des réparations effectuées. Dans certains cas, l’assurance prendra en charge de tout ou d’une partie de la somme à payer.

Les réparations qui sont à la charge du locataire

Selon le décret du 26 août 1987 sur les réparations locatives, le locataire doit effectuer un entretien régulier à tous ses équipements de plomberie afin d’éviter tout éventuelle panne ou dégradation. Il prendra en charge aussi des fuites liées à une absence d’entretien de la chaudière ainsi que dégât dû à des joints non changés.

Si la fuite des eaux est due à une mauvaise utilisation des installations, les frais sont également à la charge du locataire. Par exemple, si vous subissez une fuite provoquée par l’utilisation d’un produit d’entretien corrosif dans les canalisations ou suite à des travaux de réparation effectués par le locataire, c’est à vous de payer les frais d’intervention du plombier !

Besoin d’un plombier pour réparer une fuite d’eau ? Un dégât des eaux nécessite l’intervention immédiate d’un plombier pas cher Le Perreux-sur-Marne. Ce dernier se déplacera dans des brefs délais dès la réception de votre appel afin de vous porter l’aide nécessaire et réparer la canalisation défectueuse.

Et si vous disposez d’une assurance habitation multirisque…

Si vous êtes un locataire d’une maison, vous devez souscrire à une assurance multirisque habitation qui couvre les dommages causés au logement pendant votre occupation.

Dès que vous constatez une fuite d’eau, vous devez déclarer le dégât auprès de votre  assurance qui prendra en charge les frais de réparation et de remise en état.

Si le dégât des eaux a engendré des dommages à votre voisin. Dans ce cas, c’est la garantie responsabilité civile qui intervient et couvrira le cout des réparations.

Vous suspectez d’une fuite des eaux mais vous n’arrivez pas à détecter son origine ? Ne tardez pas et allez chercher un professionnel dans la détection de fuite. Il vous suffit de consulter le site https://www.entreprise-recherche-de-fuite.fr/  et de demander un devis gratuit et personnalisé.

Une fois votre demande d’intervention est confirmée, une équipe d’experts se déplacera à votre endroit pour établir une inspection vidéo afin de mieux localiser l’origine du dégât.

Les réparations qui sont à la charge du propriétaire

D’après la loi n°89-462 du 6 juillet 1989,  le propriétaire doit mettre à la disposition du locataire un logement décent et répondant aux normes en vigueur.

A la signature du contrat de location, la plomberie doit être en parfait état. Si la fuite existait déjà les frais de réparation sont à la charge du propriétaire.

S’il s’agit d’un tuyau qui se met à fuir dans l’immeuble, la réparation incombe le propriétaire.  Dans le cas où la fuite est provoquée par une catastrophe naturelle, ou un vice de construction, c’est le propriétaire qui doit payer les frais de toute réparation et déclarer le sinistre auprès de son assurance pour bénéficier d’une indemnisation.

Et si le propriétaire bailleur disposera d’une assurance

L’assurance propriétaire n’est pas obligatoire. Si vous êtes le bailleur, et vous êtes souscrits à une assurance Propriétaire Non Occupant (PNO), vous serez indemnisé dans les cas suivants :

  • Votre locataire n’est pas souscrit à une assurance MRH ou celle-ci ne couvre pas la totalité des frais.
  • La fuite est due à un défaut d’entretien de logement.
  • Un incident apparait pendant le préavis de votre locataire.
[Total : 0    Moyenne : 0/5]
Vous pourrez aussi aimer