Locataire ou propriétaire : qui paye les travaux ?

Si vous résidez en location, de nombreux ouvrages de plomberie doivent être payés par vous, le locataire, et d’autres travaux plomberie sont à la charge du propriétaire. Tout dépend de la raison des ouvrages : défaut d’installation, dégradations, ancienneté de l’installation, …. Notre Plombier en urgence à Paris vous éclaire dans cet article qui doit récompenser les travaux de plomberie à réaliser dans une maison de location le propriétaire ou le locataire..

travaux plomberie paris

Les réparations à la charge du locataire

Le locataire est dans l’obligation de veiller au diagnostic du logement, y compris l’examen et l’entretien de la pose sanitaire. Si une fuite d’eau est liée à un joint ou une vis usée, c’est lui qui doit prendre en charge la réparation. L’entretien des installations est à la charge de la location. Il doit alors le faire correctement et pour ne pas avoir de frais supplémentaires pour payer travaux plomberie.

Si vous souhaitez réaliser des travaux, faites bien attention à ne pas créer des problèmes au niveau des installations. Dans ce cas, si des anomalies figurent après l’état des emplacements et qu’ils sont engendrés par vos travaux, vous serez alors à la charge des réparations.

Les réparations à la charge du propriétaire

Le propriétaire de son côté, il est obligé de payer les dépannages si les pannes de plomberie sont causés par l’état des tuyaux de l’immeuble. En fait, la loi n° 89-462 du 6 juillet 1989 annonce que chaque propriétaire doit vérifier et surveiller que l’habitat loué est conforme aux normes et respecte les règles de l’art.

Le propriétaire doit en outre réaliser les grands travaux tels que le changement de la chaudière ou du chauffe-eau, les travaux de réfection et de débouchage canalisation à paris et ses environs.

Vérifiez l’équipement du logement pour ne pas payer travaux plomberie

Si vous désirez louer un appartement, nous vous conseillons fortement de surveiller dans un premier lieu l’état de la plomberie (l’état des tuyaux, des wc, de baignoire, de l’installation du circuit de gaz, …) avant la location. Cela vous permettra de s’échapper des horribles surprises et de payer des réparations ou des ouvrages sanitaires inattendus.

Par la suite, l’habitat doit être muni d’un système de chauffage, d’un ballon d’eau chaude, avec un débit et une pression importante. Il doit en outre avoir un accès à l’eau potable et une évacuation des eaux usées. Ces installations doivent être en état idéal avant la location.

[Total : 0    Moyenne : 0/5]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *